Last Updated:

Quelle est la durée de vie d’un casque de vélo ?

Catégories Blog des triathlètes

Le casque à vélo est un équipement de sécurité pour les cyclistes. Même si dans certaines circonstances son port n’est pas obligatoire, il faut veiller à ce qu’il reste intact pour vous protéger lors des chocs. Il est difficile de savoir à quel moment il faut changer de casque, mais il existe quelques signes à ne pas laisser passer.

Le casque à vélo enfant

Quand il s’agit d’enfant, la sécurité est un point très important. Le casque à vélo est un bon moyen pour protéger son crâne. Après une chute ou un choc, même si le casque de votre enfant ne présente pas visiblement les endommagements, il est nécessaire de le changer.

Étant donné qu’ils grandissent, il faut également penser à le changer lorsqu’il n’est plus adapté à la morphologie de leur tête. Le casque pour vélo de route est celui qui doit être bien entretenu compte tenu de la grandeur des risques pendant les sorties.

Le vieillissement du casque

Si votre casque n’a reçu aucun choc, mais que vous l’avez depuis des années déjà, il se peut que ses composants vieillissent. Ceci est dû au fait qu’il est toujours exposé au soleil, qui, par la suite, abîme la texture de la coque.

Par contre, si vous achetez des modèles en polycarbonate, cette matière prend plus de temps pour vieillir. Ceux en PVC doivent être une fois tous les 2 ans. Tandis que ceux qui sont haut de gamme peuvent être utilisés pendant 5 ans. Il existe également des billes en polystyrènes qui doivent être changés tous les mois pour permettre à votre casque d’être efficace longtemps.

Les chocs

Les chocs peuvent apporter des conséquences sous différentes formes au casque. Voici les plus communes qui vous obligent de changer votre casque :

  •  Fissure sur la coque : si vous voyez ne serait-ce qu’une détérioration sur le casque, il est primordial de le changer, car seuls ceux en bon état sont capables de vous protéger ;
  • Déchirure des sangles : elle ne vous protège pas face aux chocs. Le casque risque de s’enlever lors des chocs ;
  • Détérioration du serrage : ce dispositif permet à votre crâne d’être suffisamment protégé. S’il présente des signes de détérioration, vous pouvez le réparer chez mes spécialistes et non jeter le casque en question.

Quelques conseils

Les conseils donnés dans cette partie se basent sur le stockage et l’entretien de votre casque pour favoriser sa durée de vie. Premièrement, ne le rangez pas dans des endroits qui glissent au risque de le faire tomber. Après chaque utilisation, lavez la coque avec de l’eau, du savon et une éponge.

Dépendant de la fréquence d’utilisation, il est indispensable de vérifier l’état du polystyrène, qui est la matière favorisant la sécurité du porteur. Il suffit d’enfoncer votre doigt dedans et si vous sentez qu’il est dur, il est temps de changer votre casque.

Même si vous vous dites que c’est dommage de devoir jeter le casque après quelques utilisations, il n’est plus question de sentiments, mais de sécurité. Le crâne est une partie sensible du corps et il est indispensable de le protéger. Il faut savoir que pour les enfants de moins de 12 ans, le port est obligatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *